La Fondation Raymond Drolet devient la Fondation Au Bercail

La Fondation Raymond Drolet devient la Fondation Au Bercail et dévoile son nouveau logo. Depuis 1995, la fondation contribue financièrement à la maison d’hébergement Au Bercail qui accueille des personnes sans domicile fixe, ayant des problèmes de santé mentale ou de dépendances dans la région de la Beauce-Etchemin.

 

Un vent de fraicheur

Selon Cathy Fecteau, directrice générale du Bercail et secrétaire du conseil d’administration de la fondation, la refonte du logo et le changement de nom étaient essentiels afin de se faire connaitre davantage de la population. « Nous désirions susciter l’intérêt, créer des discussions positives envers la fondation et bien sûr, moderniser l’image », explique-t-elle.

 

La fondation conserve sa mission

La mission demeure la même et la fondation continuera son travail actuel. « Nous désirions réaffirmer l’engagement de la fondation, soit celui de venir en aide aux gens aux prises avec des dépendances. Ça a toujours été l’essence de la fondation, et ça continuera de l’être, » dit Mme Fecteau.

 

Une aide essentielle

La fondation offre une aide essentielle qui s’exprime la plupart du temps par un soutien financier, que ce soit pour permettre aux personnes aux prises avec une dépendance de poursuivre leurs démarches ou simplement pour leur permettre d’habiter sous un toit et de se nourrir. « La fondation permet à la Maison d’hébergement Au Bercail d’aider plus de 400 personnes et d’offrir plus de 12 000 repas chaque année », dit Jacynthe Poulin, présidente de la Fondation.

 

Au Bercail

Fondée en 1983, la maison d’hébergement Au Bercail fournit lit, repas, répit et soutien. Elle propose un encadrement permettant à la personne d’atteindre ses objectifs. C’est un lieu d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement chaleureux et sécuritaire destiné à toute personne ayant besoin d’un temps d’arrêt, de soutien ou de créer des liens afin de lui permettre de reprendre du pouvoir sur sa vie.